Une question ?

Contactez nous

Paste: le presse-papier historique conçu pour El Capitan

Sommaire

S’il y a bien une application qui d’année en année n’a pas pris une ride sous Mac, c’est probablement le gestionnaire du presse-papier.

 

Et ce n’est pas sous OS X El Capitan qu’Apple compte changer les choses !

 

Cette petite application qu’on utilise sans cesse pour copier et coller des infos d’une app à l’autre nous rend d’innombrables services tout au long de la journée et est si discrète qu’on ne sait même pas où elle se trouve !

 

Elle est en fait invisible pour le commun des mortels qui se contente en effet de faire usage des traditionnels raccourcis clavier copier et coller :

 

Commande + C et Commande + V

 

pour passer un extrait de texte ou une image d’une application à une autre.

 

Paste : copier-coller original d’El Capitan

 

Ce gestionnaire de presse-papiers pour Mac entend changer la donne pour de bon !

 

Si vous avez horreur des raccourcis claviers à mémoriser, rassurez-vous ! Paste entend vous faire économiser des frappes tout en gagnant en productivité.

 

Conçu initialement à titre d’expérimentation, le développeur de PasteDmitri Obukhov avait en tête de proposer une application intelligente et au design épuré, capable de conserver en mémoire toutes ces informations précieuses que l’on copie quotidiennement à l’aide des raccourcis-clavier précités.

 

Paste: un presse-papiers à la mémoire éléphantesque !

 

Avec Paste, tout ce que vous copierez pourra être retenu contre vous! Au lancement de l’application, on est invité à définir un raccourci clavier distinct de celui qui est nativement intégré à OS X El Capitan.

 

Il faut aussi choisir de délimiter la « mémoire » de Paste qui est capable de conserver copie de 10, 50, 100, 500 ou des éléments à l’infini !

 

Oui, bien plus que cela mémoire des communs des mortels que nous sommes peut retenir en une vie bien active !

 

Dotée d’une superbe interface épurée, Pastemise sur un design qui se colle parfaitement à l’environnement d’OS X El Capitan pour séduire.

 

Un presse-papier visuel et multitâches

 

La force de ce gestionnaire presse-papiers réside surtout dans sa polyvalence et sa capacité à gérer les différentes captures d’écran et les extraits de textes de multiples applications à la fois.

 

Car si avec le presse-papiers traditionnel du Mac on ne peut distinguer la provenance d’un élément copié (on ne sait si on a réalisé un copier-coller d’une application comme Omnifocus, en provenance de Safari, d’Evernote ou autre), Paste propose une identification visuelle de chaque élément que l’on capture en le positionnant dans une fenêtre flottante.

 

Celle-ci se superpose au bureau de votre Mac et floute l’arrière-plan pour n’en laisser que l’essentiel

 

Ce faisant, il est facile d’identifier visuellement la provenance de chaque élément capturé dans Paste et de l’insérer à un flux de production ou workflow.

 

Qui dit mémoire dit recherche. Il va sans dire qu’avec Paste, retrouver des éléments copiés devient un jeu d’enfant !

 

On dispose en effet d’une loupe qui n’est pas sans rappeler Spotlight et qui permet de filtrer les éléments que l’on recherche alors par nom.

 

Soit dit en passant, les fenêtres de chaque application sont défilantes à l’aide du swipe.

 

On peut alors utiliser un extrait de texte ou une image pour le passer dans une autre application, ou encore le partager via les réseaux sociaux.

 

À l’image de l’application native du presse-papiers d’Apple , Paste fonctionne en tâche de fonds, sans consommer nécessairement beaucoup de mémoire.

 

On peut l’invoquer d’un raccourci clavier ou en passant par son icône logée dans la barre de menus.

 

La toute dernière version de Paste gagne même le copier-coller façon Drag et Drop, ce qui signifie qu’on peut sélectionner un élément du curseur de la souris pour le faire basculer dans l’interface de Paste, dans la fenêtre de l’application qui lui est dédiée !

 

On apprécie également le fait qu’il soit possible de passer du texte brut d’une application à l’autre, en le départissant de son formatage.

 

Pastes’accompagne d’un petit utilitaire, Paste Helper, qu’il vous faudra installer afin d’insérer automatiquement un item dans l’historique d’une application active.

 

On contourne ainsi la limite du sandboxing appliquée par Apple sur l’App Store qui limite nativement l’interopérabilité de l’app.

 

Enfin et non des moindres, il est possible d’exclure de l’historique de Paste certaines applications sensibles comme des gestionnaires de mots de passe (les trousseaux d’accès du Mac sont exclus, ainsi que 1Password par défaut) en les mettant sur une liste blanche, tout comme le ferait un bloqueur de publicités.

 

Si Paste ne révolutionne pas fondamentalement le genre du copier-coller traditionnel, l’excellence de son design, sa simplicité d’utilisation et son intégration avec OS X El Capitan en font certainement l’une des applications mieux réussies du moment!

 

OGenius est le Fondateur et éditeur en chef de Mac Aficionados, site Canadien Français d’actualité Mac par excellence | OGenius is the Founder and editor in chief of Mac Aficionados, the French Canadian website dedicated to all Apple news and great products.

 

Tags :

Partager par  :

Articles récents

S'inscrire à notre newsletter

Inscrivez vous à notre bulletin d’information pour avoir de nos nouvelles