Une question ?

Contactez nous

Se protéger efficacement des ondes nocives

Sommaire

 

Ce n’est peut-être pas nouveau pour vous, nous sommes cernés par le champ électromagnétique. Avec les lignes haute-tension, la Wifi, le micro-ondes, le compteur Linky, les antennes relais, les téléphones portables, autant vous dire que les ondes électromagnétiques nous accompagnent au quotidien. Mais comment se protéger ? Et qu’en est-il du débit d’absorption spécifique ?

Le débit d’absorption spécifique : C’est quoi ?

Avant d’utiliser un patch anti-ondes, il faut savoir ce qu’est le DAS ou débit d’absorption spécifique.

C’est un indice important selon l’Anfr ou l’Agence Nationale des fréquences permettant de préciser le taux maximal d’exposition aux ondes.

En Europe et en France, afin de limiter au maximum les cancérogènes et les tumeurs, le DAS est limité à 2 watts par kg. Dans le secteur de la téléphonie, il doit être affiché sur les publicités, la notice du produit ou encore au niveau de tous les lieux de vente.

Le fonctionnement du patch anti DAS contre le rayonnement électromagnétique

Le patch anti-ondes se caractérise comme un modèle rond et auto-collant que l’on va coller au dos du smartphone afin de se protéger des ondes émises, surtout au moment de téléphoner. Il fait office d’antenne passive qui va réduire la puissance des fréquences émanant du smartphone.

D’après les études, le patch anti DAS permettrait de réduire les rayonnements électromagnétiques de 50 à 99%. 

Se protéger du rayonnement électromagnétique : Les principes de précaution à suivre

Les téléphones portables émettent constamment des champs électromagnétiques. Pour les personnes atteintes d’hypersensibilité, les limites d’exposition doivent être respectées à la lettre. 

Utiliser le mode avion

Quand vous n’attendez pas d’appel ou de message particulier, et si vous désirez rester au calme, alors passez au mode avion pour limiter l’émission d’ondes. Les antennes des téléphones mobiles seront ainsi coupées, que ce soit les ondes Wifi ou celles du réseau mobile. 

Se protéger des ondes électromagnétiques émises au moment de dormir

Tous les jours nous passons des heures sur notre téléphone mobile, sans penser aux :

  • Effets sanitaires,
  • Effets épidémiologiques et biologiques des ondes émises.

Quand vient l’heure de se coucher, il faut se distancer au maximum de son téléphone portable.

Mais si vous devez garder une connexion active pour les cas d’urgence, veillez à placer le smartphone à plus d’un mètre de vous. 

Favoriser le kit mains libres

Quand on parle des ondes, le plus gros risque est sans aucun doute la proximité. Plus vous éloignez votre smartphone de votre corps, mieux c’est. Quand vous le pouvez, essayez d’utiliser le kit mai libre, que ce soit chez vous ou au bureau. 

Parler avec votre interlocuteur avec des écouteurs filaires pour mieux profiter de vos échanges. Les casques et les écouteurs Bluetooth constitue une excellente alternative.

Appeler quand le réseau est bon

Il est déconseillé de passer des appels quand le réseau est très mauvais. Plus la connexion est complexe, plus votre smartphone émet de puissance pour vous permettre de dialoguer. Et cela justement peut provoquer un dégagement d’ondes néfastes pour le corps humain.

Tags :

Partager par  :

Articles récents

S'inscrire à notre newsletter

Inscrivez vous à notre bulletin d’information pour avoir de nos nouvelles